Propriétés thérapeutiques HE

Comment entretenez-vous vos muscles et tendons ?

J’ai suivi durant 2 semaines le soccer à la télé. Quelle forme physique ces joueurs avaient, pour courir sans arrêt au gros soleil et avec un indice d’humidité écrasant. Ils    se font bousculer et jeter par terre et « up » on se relève et la course au ballon recommence.

À la deuxième mi-temps, certains joueurs commençaient à ressentir dans leur corps cette grande demande d’énergie. Certains ne pouvaient plus se relever à cause de crampes dans les mollets, d’élongations musculaires, de maux de dos, etc.

Avez-vous une idée combien d’eau et de sels minéraux peuvent perdre ces joueurs en une heure ? C’est astronomique. Il ne faut donc pas s’étonner que des accidents surviennent à la deuxième mi-temps.

Je peux dire que tous les sports aussi exigeants sur le plan physique, vivent des situations semblables, même des accidents graves peuvent survenir comme des arrêts cardiaques.

Un jeune français jouant également du soccer, regardait les joutes avec moi. Je lui demandé qu’est-ce qu’il mangeait avant une partie ou un entrainement ?

–      Des pâtes, des céréales pour avoir de l’énergie.

–      Vos sels minéraux, vous les retrouvez dans quels aliments ?

–      Aucune idée..!

Les muscles se nourrissent d’énergie et également de sels minéraux. Quand il y a une baisse drastique de sels minéraux suite à une hyper sudation, les crampes, les claquages, les élongations musculaires, etc., se présenteront au menu.

Je conseillai donc au jeune sportif de manges des algues de mer à tous les jours et particulièrement avant et après un entrainement ou une partie. Voilà pour l’alimentation. Mais peut-on préparer les muscles à cette rude épreuve ?

Eh oui ! C’est là qu’interviennent les huiles essentielles avant, pendant et après l’épreuve. Certaines huiles essentielles vont tonifier les muscles les plus sollicités, d’autres vont activer la circulation, certaines détendre les muscles contractés et finalement, d’autres peuvent servir d’anti-inflammatoire et d’antalgique. Ces huiles essentielles seront administrées sous forme de massage avant la partie, à la mi-temps et après la partie. Cette prévention devrait diminuer grandement le risque d’accidents tels que vu à la télé.

Mais encore une fois, il faut choisir les bons groupements biochimiques qui serviront à la préparation de l’effort musculaire, d’autres employés à la mi-temps pour une récupération musculaire rapide, finalement d’autres à la fin de la partie pour détendre toute la musculature et permettre une récupération en profondeur de tout l’organisme. Si au cours de la joute, des incidents surviennent, un massage avec les huiles essentielles appropriées permettra au joueur de récupérer et de continuer à jouer surtout quand c’est le pilier de l’équipe.

Si une formation en aromathérapie vous intéresse, vous avez le choix de suivre cette formation en ligne ou en salle. La formation en salle débute le 6 septembre 2014 et la date finale d’inscription est le 26 août. Hâtez-vous de vous inscrire, un mois est vite passé et il sera peut-être trop tard quand vous y repenserez.

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.