Croyances Psycho-énergétique

Être heureux…

C’est possible ! Cependant il faut comprendre que la seule personne responsable de votre bonheur c’est vous-même!

Attendre

Attendre après son mari, sa femme, ses enfants, ses parents. ses amis etc. pour être heureux, c ‘est se mettre dans un état de ruminant frustré, tout simplement parce que l’ascenseur ne revient pas aussi souvent que l’on voudrait de ces  personnes et on attend en rongeant son frein. Vous êtes pris dans une vie d’attente avec un niveau de frustration qui monte de plus en plus.  Pendant que vous ruminez et que vous attendez quelque chose qui n’arrivera jamais comme vous le désirez, des milliers de petits bonheurs filent sans un regard de votre part . Ils seront perdus à jamais.

Aggravation de l’état psychique et physique 

Votre état psychique s’aggrave. L’irritabilité devient permanente, les sautes d’humeur de plus en plus fréquentes, le tout accompagné d’un état dépressif. Le physique mange aussi sa claque. Souvent des rhumes et des grippes. Parfois de maladies plus graves telle que cancer ou de grave dysfonctionnement physique.

Le sage chinois

Avant de vouloir des biens, et encore des biens, il est primordial d’apprécier ce que vous avez déjà et d’en remercier le ciel d’en bénéficier comme ce sage fermier chinois. Ce dernier avait un cheval, un bel étalon, qui l’aidait dans ses travaux de ferme. Ces proches voisins lui disaient: –  Tu as dû faire des choses extraordinaires pour être ainsi favorisé par les dieux . Ton étalon est beau et fort. Lui de répondre: – Je n’ai rien fait de plus ou de moins que vous. J’accepte ce que la vie m’offre et j’en remercie les dieux. J’apprécie au plus au point ce que j’ai. Je n’attends rien de plus, car déjà je suis comblé.

Croyances sociales

Aujourd’hui, pour être heureux, il faut être dans la norme sociale et des publicistes. Notre pays c’est l’hiver, mais on dépense des milliers de dollars pour posséder durant quelques jours ce que les pays ensoleillés bénéficient à longueur d’année. Mais c’est jamais fini. Autrefois, le salon servait pour l’exposition des morts, un jour avec l’arrivé des salons funéraires, nous l’avons aménagé pour la visite. Mais un salon n’était pas suffisant, un espace dans la cave est devenu la salle familiale, le salon à l’étage, on l’oublia. Puis l’été arriva, on refait l’aménagement extérieur en créant un troisième salon qui est paré pour tous les évènements climatiques.  Si vos regardez vos fesses, un côté est plus usé que l’autre, à force d’avoir sorti et entré votre portefeuille. Mais vous n’êtes toujours pas  heureux…!

Psycho-énergétique

Cette formation vous apprend à vous centrer sur vous même et à faire vos propres choix et à les assumer complètement. Vous ne gardez plus personnes en otages parce que vous n’attendez plus rien d’eux. L’ascenseur vous la faites venir vous-même et vous la prenez quand bon vous semble. Vous donnez en prenant votre plaisir au moment du don et vous n’attendez plus rien en retour. Vous venez d’entrer dans un autre univers où l’on vit de la joie et du bien-être. Çà c’est d’être heureux et libre.

La formation en psycho-énergétique débute la fin de semaine du 24/25 août. Les informations pertinentes sont à ce lien.

 

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.