Hydrolats

Hydrolat de Lavandula angustifolia (Lavande vraie)

Voici un hydrolat qui est intéressant à avoir sous la main, surtout si vous avez de jeunes enfants. De plus, cet hydrolat plus ou moins 2 ans dans un endroit frais et à température stable.

Propriétés et applications

Le goût de cet hydrolat n’est pas très agréable, c’est pourquoi il est utilisé davantage en externe.

Peau

L’hydrolat de Lavandula angustifolia  a un pH qui est très rapproché de celui des produits cosmétiques. Donc il sera très avantageux pour les peaux fragilisées et délicates. Il a des propriétés  régénérantes et anti-inflammatoires.

  • Masque

Ajoutez l’hydrolat de Lavandula angustifolia à un masque composé de farine d’avoine. Vous bénéficierez d’un nettoyage profond tout en hydratant la peau.

  • Maquillage

Utilisez-le quotidiennement pour enlever le maquillage et par le fait même nettoyer votre peau de toutes substances qui peut avoir des effets nocifs sur elle. Pour se faire, vous imbibez une boule de coton (ouate) de l’hydrolat de Lavandula angustifolia. Dès que la boule de coton est souillé, en reprendre une autre. Cela permettra de nettoyer à fond votre peau tout en maintenant son hydratation.

  • Environnement très sec

Utilisez l’hydrolat de Lavandula angustifolia en vaporisation sur la peau de la figure et du cou si ces parties sont exposées à un vent chaud et sec ou à un froid intense. Vous pouvez répéter l’opération à quelques reprises.

Vous pouvez préparer le mélange suivant dans une bouteille en verre ayant un bouchon vaporisateur:

  • 60 % d’hydrolat de Lavandula angustifolia
  • 40% d’huile végétale de noisette
  • Rasage homme ou femme

Vaporisez l’hydrolat de Lavandula angustifolia avant et après le rasage. Tout en réduisant l’inflammation vous obtiendrez un rasage beaucoup plus près de la peau, tout en réduisant la repousse de poils incarnés.

  • Coup de soleil et autres petits bobos

Les coups de soleil seront immédiatement calmés si vous appliquez à l’aide d’un tampon imbibé ou par vaporisation avec de l’hydrolat de Lavandula angustifolia. Ce sont les propriétés anti-inflammatoires qui agissent dans ce cas. Les piqûres de moustiques, les rashs de chaleur, les démangeaisons seront calmées en prodiguant les mêmes soins que vous pouvez répéter au besoin. Les éraflures, les blessures mineures seront soulagées en nettoyant la plaie avec de l’hydrolat de Lavandula angustifolia, vous éviterez ainsi les risques d’infection et hâterez la guérison de la blessure.

  • Enfants

L’hydrolat de Lavandula angustifolia calmera les enfants grincheux et irritables ainsi que les crises de larmes. Vaporisez de l’hydrolat sur la face palmaire du poignet, et entre les deux seins.

Si vous ajoutez de l’hydrolat de Lavandula angustifolia à l’eau du bain des enfants avant le coucher, vous aurez un effet calmant et ils seront ainsi préparer à un bon sommeil réparateur. Vous pouvez également vaporiser les draps de l’hydrolat de Lavandula angustifolia.

En aromathérapie, la lavande vraie est associée à la maman. Pour les enfants une maman est leur lieu de réconfort et de sécurité. Dès le plus tendre âge de vos enfants, habituez-les à reconnaître cette odeur en mettant quelques gouttes de l’hydrolat ou l’huile essentielle de Lavandula angustifolia sur vos vêtements. Partout où ils vont retrouver cette odeur, ils se sentiront plus calmes et en sécurité.

  • Parfum pour les petites filles

Vous ferez des petites filles heureuses si vous leur offrez de l’hydrolat de Lavandula angustifolia dans une jolie bouteille de verre. Elles pourront l’utiliser comme parfum ou eau de toilette. Si elles sont agitées, vous ferez d’une pierre deux coups, car cela les calmera et il y aura moins d’agitation.

  • Nourrissons

Comme mentionné ci-haut, la senteur de l’hydrolat de Lavandula angustifolia, rappellera au petit bébé l’odeur de sa maman. Si vous en vaporisez les draps de son berceau, il ne se sentira plus seul. Ajoutez à l’eau du bain, cela va le préparer à s’endormir rapidement.

Les fesses du bébé sont irrités à cause des couches, lavez-le avec une eau au quelle vous aurez ajouté de l’hydrolat de Lavandula angustifolia et de l’hydrolat de Chamaemelum nobile (Camomille romaine).

Désodorisant de chambre de bain ou toutes autres pièces

Vaporisez  de l’hydrolat de Lavandula angustifolia dans les pièces où il y a un besoin de changer l’air ambiant.

Maux de tête et tension du au stress

Trempez des compresses dans de l’hydrolat de Lavandula angustifolia et appliquez-les sur la nuque, les épaules et le front.

Crampes abdominales

Faite-vous des compresses avec de l’hydrolat de Lavandula angustifolia et appliquez-les aux endroits douloureux et tendus. Vous obtiendrez également du soulagement dans les cas de douleurs menstruelles. N’oubliez pas de mettre des compresses au niveau des vertèbres lombaires et sacrés et de la malléole externe au niveau des pieds.

Bouffées de chaleur

Voici une préparation de trois hydrolats qui vont aider à combattre les bouffées de chaleur. Mélanger en quantité égale dans un contenant en verre muni d’un bouchon vaporisateur les hydrolats suivants :

  • Hydrolat de Lavandula angustifolia
  • Hydrolat de Mentha x piperita (menthe poivrée)
  • Hydrolat de Salvia officinalis (sauge officinale)

Bien mélanger le tout. Vaporisez au besoin ce mélange d’hydrolats dans le cou, au visage tout en évitant les yeux et autres parties du corps aux prises avec les bouffées de chaleur.

Vous obtiendrez un effet rafraîchissant, éloignera la venue des bouffées de chaleur et vous assurera un meilleur confort.

 

Voilà tous les bienfaits de l’hydrolat de Lavandula angustifolia. Vous trouverez sûrement d’autres utilisations en retenant les principales propriétés de cet hydrolat :

  • Anti-inflammatoire
  • Calmant
  • Anti-stress
  • Protecteur des peaux sensibles
  • Hydratant
  • Désodorisant

 

N’oubliez pas de visiter la boutique pour l’achat de produit à base d’huiles essentielles, des livres de recette d’aromathérapie et l’achat de livres usagés provenant de ma bibliothèque.

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.