Croissance Personnelle Croyances Maladies Médicaments Nutrition Psycho-énergétique

Maintenir la santé.. !

« Maintenir la santé n’est-ce pas le seul moyen de supprimer la maladie ? Il N’est pas inscrit dans les Lois de la Nature que l’on doive mourir de maladie.. la mort est un processus naturel et la maladie est alors une voie de détour prise par l’organisme pour signifier qu’il n’est plus en harmonie avec la Nature. » Dr J »-P. Muyard, Psychanalyste –Neurobiologiste.

J’aimerais que vous réfléchissiez à cette citation de ce médecin. « Se maintenir en santé »nous remet en face de notre responsabilité de reprendre notre pouvoir d’agir sur notre propre corps.

Se maintenir en santé, n’st pas dévolu aux médecins, à l’industrie pharmaceutique, aux laboratoires de recherches pour un vaccin, aux politiciens, aux industries alimentaires, etc.

« Se », c’est chacun de nous qui doit amorcer un virage pour améliorer son terrain. Se virage se situe à plusieurs niveaux :

  • Notre style de vie
  • Notre alimentation
  • Nos émotions
  • Notre environnement
  • Nos croyances

Avoir la santé demande une grande volonté de changer des choses dans notre  ou du moins les appréhender différemment Bon ménage

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.