Breuvages Nutrition

Le thé vert et ses bienfaits

Pour les Chinois, le thé est un signe de bienvenue. Dès que l’on arrive dans une maison ou une industrie, une personne nous offre le thé. Quant à la cérémonie du thé elle signe l’amitié inconditionnelle. Ne dit-on pas « santé » ou « santhé ». La santé c’est la plus grande richesse que l’on peut souhaiter à quelqu’un.

Quand j’étais petite, j’allais visiter mes tantes. Je me souviens que sur le poêle à bois il y avait toujours une théière sur le réchaud. Mes tantes se servaient du thé, nous, nous avions droit à une gâterie et c’est ainsi que l’on prenait le thé avec les tantes et même la grand-mère.

Chez elles, le thé accueillait tous les visiteurs, même c’était un quêteur. Ce dernier avait marché des kilomètres et s’arrêtait à des maisons pour prendre un peu de repos et vendre quelques baumes pour les rhumatismes.

Infusez la « bonthé » et la « santhée »

Des études chez les peuples asiatiques ont démontré que les grands buveurs de thé vert avaient moins de cancer au niveau digestif que les buveurs  de thé à petite échelle.

Cela s’explique par les antioxydants retrouvés dans le thé vert. Ce sont le plus puissant connus à ce jour et vont jusqu’à dire que les antioxydants du thé vert sont 25 fois plus puissants que le vitamine E. Le thé vert inhiberait la croissance des cellules cancéreuses.

Vous profitez de la « santhé » de votre thé vert, alors passes l’information au suivant en offrant du thé vert à vos visiteurs. C’est de la « bonthé » en tasse. Ainsi vos rapports interrelationnels seront améliorés.

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.