Maladies Médicaments Recettes huiles essentielles

LOTION BRÛLIQUE

Voici une recette pour brûlures tirée des volumes n° 1 Prévention et Premiers soins et n°4 Soins aux Enfants de la Collection Les Cahiers de la Santé, publiée par Chantal Lacroix. Dans cette recette l’HE Lavandula latifolia cineolifera est utilisée. Ceux et celles qui l’utiliseront sur des brûlures même sévères, diront: C’est miraculeux !
Unknown Object

Visées

  • Enlever la sensation de cuisson
  • Diminuer la douleur
  • Stimuler la régénérescences des tissus brûlés
  • Activer la cicatrisation

Cette recette s’utilise par voie cutanée et elle est conçue pour une bouteille en verre de couleur foncée de 30 ml.

Produits

Quantité

HE Aniba rosaeodira var. amazonica

60 gouttes

HE Lavandula latifolia cineolifera

100 gouttes

HE Laurus nobilis

15 gouttes

HE Cistus ladaniferus pineniferum

20 gouttes

HV Germe de blé

10 ml

HV Ricin

5 ml

HV Rose musquée du Chili

30 ml

Préparation

Mettre les huiles essentielles dans la bouteille de verre de couleur foncée de 30 ml. Ajouter les huiles végétales de germe de blé et de ricin. Compléter par l’huile végétale de rose musquée du Chili jusqu’à l’épaule de la bouteille. Fermer et bien mélanger le tout. Étiqueter la bouteille en donnant les indications suivantes : titre du produit et posologie.

Posologie

Appliquer quelques gouttes de la lotion Brûlique sur la zone brûlée et l’étendre délicatement en faisant bien attention de laisser l’aspect granuleux qui se forme à l’aide des liquides organiques. Recouvrir d’un pansement non adhésif. Répéter l’opération aux heures tant qu’il y aura sensation de cuisson, ensuite aux 3 heures jusqu’à cicatrisation complète.

N.B. HE signifie : huile essentielle

HV signifie : huile végétale

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.