Croissance Personnelle

Une fin de semaine musclée et plein de bienveillance !

Woman in yoga tree asana sport on wave background. Man silhouette pose in front of leaves. Energy medicine vector illustration. Element for design.

À vous tous et toutes qui me lisez !

 J’aimerais vous partager la fin de semaine que j’ai passé et les leçons que j’ai apprises.

J’étais au « live » de l’Académie Zéro limite.

Je dois vous dire franchement que j’appréhendais la fin de semaine. Martin nous parle continuellement de la famille AZ. J’avoue que je n’ai pas été très gâtée de ce côté. J’ai l’habitude de m’organiser seule, un genre de moyen de survie depuis toujours. J’ai laissé ma croyance de côté et ce fut fantastique.

À bien regarder toutes les têtes qui avaient là, (860), je devais être la grand-mère et même l’arrière-grand-mère de la grande majorité. Tous m’ont demandé quel était mon projet dans l’AZ. Personne ne m’a demandé si j’étais perdue. Non, ils étaient intéressés par ce que je voulais élaborer.

Voici mes réflexions de la fin de semaine. Même si je ne participais pas aux sauteries heavy métal qui précédaient les conférences, j’observais, les oreilles bouchées car s’était à fond la caisse, tout ce beau monde.

J’ai vu des personnes oser montrer leur vulnérabilité, car ils étaient dans une famille qui ne jugeait pas. Des jeunes femmes bénévoles, prirent mes mains  et agitèrent les bras de la vieille au rythme effréné de la musique. Une chance que l’on n’était pas sur un pont, il se serait déchiré. La famille à Martin est « cool » comme il dit, mais je dirais plutôt « hot ».

J’ai eu de la joie à rencontrer des personnes rayonnantes telles que : maman Rachel et sa fille Nathalie. Je peux dire que j’ai vu l’Amour; Nancy, toute mignonne, qui a décidé de retrouver son être véritable; nos petits cousins français, Océane et Renaud, étaient réconfortés par la bienveillance  familiale sans flafla des Québécois. Il y avait également le Sherbrookois avec sa compagne, qui a le projet de dire aux futurs vieux, faites donc ce que vous aimez avant d’être un vieux malade. David du Mexique m’a gentiment offert de me faire parvenir son témoignage vidéo sur les huiles essentielles, une charmante dame du Nouveau Brunswick qui galère à faire connaître un jeu scolaire éducatif.

Autre chose que j’ai apprécié, je ne me suis jamais sentie comme un chien dans un jeu de quilles, si j’abordais un groupe. Tous m’ouvraient largement les bras.

Les conférenciers, tous et toutes des cœurs à deux pattes. M. Sylvain Guimond, nous a parlé de guérison et que celle-ci viendra quand on cessera nos jugements. M. Paradis, aide les enfants en milieu scolaire, à retrouver leur estime de soi, car elle a déjà été massacrée par les paroles désastreuses et inconscientes des adultes. Mélissa, la reine des paillettes qu’elle porte avec beauté et fierté, car ces petites choses sont unique au monde, elles ont leur propre lumière, intensité. Tout dépend du regard qu’on leur porte et chaque humain est une paillette qui donnera encore plus d’éclat à celle qui la côtoie. Cette belle dame allume des paillettes dans les yeux des enfants dont l’unicité de chacun est sous l’ombrelle pailletée de la musique.

Corinne, c’est la femme cohérente dans tout ce qu’elle vit. C’est l’approche des « petits pas »  et qu’elle réussite ! François qui a eu des revers dans la vie, contraction, ne s’en fait plus car il y aura expansion. La vie c’est une suite de contraction et d’expansion et c’est OK comme cela. Pour lui, l’échec est une formidable occasion de trouver une nouvelle solution à un problème pour le résoudre. Tout cela se résout dans la valeur et l’Amour de soi.

Pour Charles, la vie en équilibre n’existe pas. Il faut se réajuster constamment afin de poursuivre la quête de notre rêve. La santé, c’est une question de choix. NOTRE choix !

Max nous entretient de nos croyances limitantes dont il faut prendre conscience pour avancer. Ces croyances se manifestent dans notre positionnement physique. Il faut se redresser la colonne. La meilleure manière d’y parvenir est de se fixer des objectifs et de les subdiviser par étapes. À chaque fois que l’on atteint l’un de ses objectifs, ne pas oublier de se fêter et de profiter de cette fête pour en fixer d’autres. Expansion !

En terminant une merci arrosé d’amour et de bienveillance à Martin et à toute son équipe qui ne sont pas départis de leur sourire durant cette grosse fin de semaine musclée comme dit Martin,  mais régénérante et remplie de Bienveillance.

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.