Maladies

La testostérone s’effrite…

Quand je pratiquais l’acupuncture, j’avais remarqué que chez plusieurs hommes de moins de 30 ans, leur testostérone était à un niveau remarquablement bas. Ci-bas qu’il leur était impossible de féconder un ovule. Quelle humiliation pour un homme !

Selon les statistiques des 20 dernières années, le niveau moyen de testostérone aurait diminué de 30 % chez les moins de 30 ans et ce n’est qu’une moyenne. En ce qui concerne les niveaux de fécondité, un 10% de plus s’ajoute.

Rôle de la testostérone

Les deux sexes produisent de la testostérone, mais les femmes la produisent en petite quantité.

Le rôle de cette hormone chez les deux sexes est de protéger les os , écartant ainsi les problèmes d’ostéoporose, protège les muscles et les tissus. Chez les deux sexes, la testostérone favorise le désir sexuel et maintient une libido normale.

Chez l’homme, la testostérone se retrouve en plus grande quantité et joue u rôle majeur dans le fonctionnement normal de la santé sexuelle de l’homme. Elle contrôle le désir sexuel, participe à l’élaboration des spermatozoïdes et du sperme, voit à la croissance des organes génitaux et assure la fécondité.

En plus de tous ces rôles, elle définit la « virilité » chez l’homme, qui est la capacité de l’organisme à maintenir une érection assez longtemps pour avoir un rapport sexuel satisfaisant pour les deux partenaires. L’éjaculation précoce peut sous-tendre un déficit en testostérone.

Chez les 40 ans et plus

Voilà une statistique de plus qui ne vous mettra pas le sourire au visage. Sachez qu’après 40 ans, votre taux de testostérone diminuera de 1 à 2% par année. À 50 ans, vous aurez perdu de 5 à 10% du taux de testostérone de départ. S’il était déjà bas à moins de 30 ans, il ne vous e restera plus bien gros à 50 ans.

Ne soyez pas surpris des faux bon que vous fera votre « petit ami », qu’il n’arrive plus à tenir une érection, qu’il éjacule précocement ou qu’il est complètement avachi. Cela sans compter la perte de libido. Vous aurez beau choisir des sujets plus jeunes pour vous la stimuler, rien n’y changera car votre testostérone est à plat. Comme vous ne pouvez accepter cela, la pensée du viagra viendra en premier.

Que pouvez-vous faire ?

IL faut se poser des questions comme :

  • Que mangez-vous ?
  • Que buvez-vous?
  • Quel est votre style de vie ?

Dans ma pratique d’acupuncture, en plus de donner des traitements d’acupuncture au couple pour les mettre sur la même phase, je leur expliquais qu’un spermatozoïde arrive à maturité après 72 jours. Donc il faut le nourrir comme un bébé. On ne fait pas des enfants forts avec du fast food, du sucre, des graisses ultra saturées et bourrées de produits chimiques, d’hormones et d’antibiotiques. Il faut s’assurer également d’avoir de bonnes nuits, et un équilibre de vie durant la journée : travail, repas, repos, loisirs.

Aussi, si vous voulez procréer, il ne faut pas épuiser votre stock de spermatozoïdes avec des éjaculations plusieurs fois par jour. Durant cette période de 72 jours, une petite abstinence est recommandée.

Que vos repas comprennent de la viande élevée le plus naturellement possible (pas d’hormones, d’antibiotiques ou autres produits chimiques). Varier vos fruits et légumes qui sont de culture biologiques. Intégrer à votre alimentation des algues de mer, de la germination et de la levure de bière.

Juste en modifiant votre alimentation, vous pourrez faire partie des histoires « toujours vert même  à 100 ans ».

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.