Croissance Personnelle Croyances

Les trois critères fondamentaux pour être en santé

Ces trois critères sont:

  • avoir son pouvoir d’agir
  • avoir sa place
  • trouver son achèvement social

Si vous lisez cet article jusqu’au bout, vous saurez pourquoi, la population qui forme toute société, est malade.

Cette semaine j’écoutais l’enregistrement que vous avez ci-dessus, sur Jean Paul Biberian, chercheur scientifique sur la fusion froide. M. Biberian est un homme simple et en plus un professeur dans l’âme. Il possède l’art d’expliquer simplement les choses compliquées comme la fission et la fusion nucléaire.

M. Biberian travaille actuellement sur E-cat qui est un dispositif qui pourra donner de l’énergie pour différentes applications. Il n’a pas de subvention gouvernementale et aucun groupe financier important ou grand laboratoire de recherche  n’a levé le petit doigt pour l’aider. Il fait ses recherches à partir de ses propres moyens. Pourquoi cette absence d’aide ? C’est que l’E-cat touche un secteur sensible, soit l’Énergie.

Un vieux professeur aux HEC à Montréal disait, si une guerre éclate, c’est que çà sent le pétrole. N’allez pas chercher plus loin le motif de la guerre. Quand l’E-cat sera au point, il pourra assurer aux populations du globe, une énergie presque gratuite, presque infinie et sans pollution. L’E-cat pourra faire fonctionner des bateaux, des trains, des avions, des autos, fournir des usines en énergie et éclairer des villes presque gratuitement et sans pollution. On réduirait ainsi une grande partie des gaz à effet de serre. Avez-vous perçu  que les magnas d’aujourd’hui pourraient du jour au lendemain devenir les pauvres de demain et que cela pourrait être la chute des gouvernements qui sont à leur solde. Alors ces décideurs politico-financiers, élus ou non, mettent des bâtons dans les roues aux quelques 300 chercheurs sur le sujet de la fusion froide.

À qui ces recherches pourraient causer problèmes ?

Ni à vous ni à moi, au contraire, nous pourrions avoir quelques milliers de dollars de plus dans nos poches. Cela cause problèmes aux sociétés pétrolières, d’hydro-électricité et de centrales nucléaires. C’est une menace insupportable pour les vendeurs d’énergie. Au début du siècle dernier, on a ostracisé de la même manière, Tesla, qui avait réussi à capter une énergie libre comprise entre la surface de la terre et l’ionosphère à environ 80 kilomètres d’altitude. Cette énergie libre est gratuite, disponible partout sur la terre, tous pouvent y puiser, elle est sans pollution, ne crée pas des aménagements qui détruisent l’environnement, qui affectent la santé de la population et des autres êtres vivants et finalement, qui coûtent la peau des fesses aux contribuables. Cette innovation était vraiment inintéressante pour les décideurs de l’époque qui  réduisirent Tesla au silence. Les décideurs qui les suivirent l’effacèrent tout simplement des livres de l’histoire. Seul Edison resta alors que le plus brillant était Tesla.

Pour en revenir à la fusion froide, le gouvernement américain  paya 3 grands laboratoires de chercheurs qui étudièrent 3 semaines le sujet de la fusion froide  pour conclurent tout simplement que c’était de la « merde ». Trois semaines ! C’est tout simplement insupportable et révoltant !

Par contre, ces mêmes laboratoires et d’autres, financés par nos gouvernements, travaillent des années pour trouver une manière d’extraire plus efficacement le pétrole des sables bitumineux ou l’extraction des gaz de schiste. De plus au Québec, on crée des lois pour démunir les propriétaires fonciers de leurs sous-sols, c’est le gouvernement qui est propriétaire ! Avec leur grands projets Nord, d’harnachement de rivières, le gouvernement  est en droit de vendre les sous-sols aux plus offrants. Pour ces financiers, « dévierger » le territoire pour ce faire du fric n’a pas d’importance, polluer les cours d’eau non plus, contaminer les nappes phréatiques encore moins, qu’il y ait des glissements de terrain par suite des multiples fracturations pour obtenir le gaz de schiste, ce n’est pas grave, c’est juste un peu de monde de moins. Il faut réduire la population, aussi bien les enterrer immédiatement !

Je termine en vous posant les trois conditions du début :

  • Avez-vous votre pouvoir d’agir ?
  • Avez-vous votre place ?
  • Avez-vous votre achèvement social ?

Non, non et non !  sont les trois réponses à ces questions.

Jean-Paul Biberian à la fin de l’enregistrement dit : Il est temps d’être responsable de vos vies. Informez-vous !

 

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.