Autres produits Croyances Vaccins

La vaccination est-elle dangereuse ?

« Ce n’est pas le vaccin qui est important, c’est le terrain. »

Cette phrase que Pasteur a dite avant de mourir redonnait à César ce qui appartenait à César.

Pasteur n’a pas toujours été très loyal envers ses collègues à qui il piqua des découvertes qu’il s’attribua.

Ce que les prédécesseurs de Pasteur avaient compris et ce que ce dernier avoua sur son lit de mort, c’est qu’un vaccin chez une personne qui a un système immunitaire fragilisé ne donne pas grand chose, au contraire le vaccin peut la rendre plus malade.

Pour les personnes qui ont un système immunitaire en pleine forme, ils ont ce qu’il faut pour lutter contre l’invasion d’organismes néfastes pour leur santé. Donc ils n’ont pas besoin de vaccins.

Les prédécesseurs de Pasteur s’étaient aperçus que des individus d’un même milieu vivaient une maladie contagieuse de différentes manières. Pour les uns :

  • c’était une attaque foudroyante et ils en mouraient,
  • pour d’autres, ils étaient très malades mais finissaient par s’en sortir avec un organisme très affaibli.
  • Finalement, certains avaient la maladie, mais ils étaient vite guéris et reprenaient en peu de temps leur vitalité.

C’était la notion de terrain dont parle Pasteur sur son lit de mort.

TERRAIN

Le terrain d’un individu est fonction de plusieurs critères dont voici les principaux :

  • Une bonne hygiène corporelle
  • Une alimentation saine et variée

Les personnes qui sont addictes des fast foods, qui ne consomment aucun légume et fruit frais, ont un terrain très fragilisé.

  • Une bonne gestion de ses émotions et de son stress
  • Des habitudes de vie saine : dormir, travailler, se reposer, exercices en plein air, se faire plaisir,
  • Éviter les excès dans l’alcool, éviter le tabac et toutes drogues.

Comme vous pouvez le constater, votre terrain dépend uniquement de vos propres choix. Ce n’est pas une pilule, ni un vaccin, ni la médecine qui va lui donner une bonne forme.

La vaccination peut-elle être dangereuse ?

Voici un extrait d’un article du Dr Mercola du 29 avril 2011 intitulé : The Emergence of Vaccine Induced Diseases et en sous-titre « This Devastating Mistake Can Wreck Your Immune System… » et je traduis « cette faute (la vaccination) dévastatrice peut détruire votre système immunitaire. » Le Dr Mercola explique ceci :

L’intention présumée de la vaccination est de vous aider à bâtir une potentielle immunité contre des organismes spécifiques qui peuvent vous rendre malade et vous causer une maladie. Toutefois, votre système immunitaire est déjà désigné pour donner une réponse adéquate à ces organismes qui envahissent votre corps.

La plupart de maladies causées par ces organismes pénètrent dans votre corps par l’une des voies suivantes :

Les tissus muqueux :

  • de votre nez
  • de votre bouche
  • du système pulmonaire
  • du système digestif

Jamais ces organismes ne pénètrent par une injection intramusculaire. Vos tissus muqueux ont leur propre système immunitaire appelé IgA (immuno globulines A). C’est un système différent de celui qui est activé par l’inoculation d’un vaccin à travers votre corps.

Les IgA sont la première ligne de défense du système immunitaire qui protège votre organisme. Leur travail est de combattre les intrus (virus, bactéries etc.) par les différents points d’entrée ci-haut décrit. Ils réduisent ou éliminent le besoin d’activer votre système immunitaire à un degré plus élevé, c’est-à-dire mettre en fonction la deuxième ligne de défense de votre système immunitaire.

Par contre, quand un virus est injecté dans votre organisme par un vaccin, et spécialement quand il est combiné par un adjuvant immunitaire (produit pour renforcer l’effet désiré du vaccin), vos IgA sont  « courcircuités », contournés et votre système immunitaire démarre une importante réaction  à la vaccination.

Les adjuvants quant à eux, peuvent déclencher une réponse immunitaire indésirée causant ainsi une hyper activité du système immunitaire si vous êtes à nouveau vacciné. Ne faites pas l’erreur de croire à la vaccination. L’injection d’organisme dans votre corps provoque une immunité contraire à ce qui a été établi par la nature. De plus, la vaccination peut être la source d’énormes dommages potentiels à votre état de santé notamment par les adjuvants que l’on ajoute ».

Je vous pose une question par rapport à ce qui suit. Le système immunitaire d’un bébé naissant sera en fonction vers l’âge de 9 mois. C’est pourquoi que nourrir aux seins son enfant est privilégié car le bébé est protégé par le système immunitaire de la maman.

D’après vous est-ce normal d’injecter à un bébé de 2 mois, trois maladies dont la diphtérie, la coqueluche et le tétanos, ce qu’on appelle le vaccin DCT. À quatre mois, votre bébé reçoit le vaccin de la poliomyélite et à l’âge de 6 mois le rappel du DCT auquel on ajoute le Hib qui est l’hémophilus influenza (grippe) et à 12 mois on inocule à ce pauvre bébé trois autres maladies (rougeole, rubéole, oreillons) sur un système immunitaire passablement ravagé ? Est-ce normal d’après vous ?

Vous pensez que les médecins savent ce qu’ils font ! Je n’en suis pas certaine ! Je vous conseille de lire  » La médecine retrouvée  » du Dr Elminger. J’ai l’impression que la vaccination chez les bébés est apparue pour alimenter une spécialité qui n’avait pas pignon sur rue, soit la pédiatrie. Il y a une soixantaine d’année, les enfants avaient leur premier vaccin à 6 -7 ans avant l’entrée à l’école.

Je vais vous raconter un cas que j’ai eu dans ma pratique d’acupuncture. Une enfant de 24 mois se présente avec son père à ma clinique. Cette enfant avait arrêté de marcher suite à une énorme crise d’arthrite. Ces jambes étaient croches et elle présentait d’énormes œdèmes aux articulation des genoux et chevilles. Son père me dit qu’elle pleurait jour et nuit tellement elle souffrait. La médecine n’avait pas réussi à la soulager. Cette crise était survenue à l’âge de 18 mois, soit quelques jours après son rappel des vaccins qu’elle avait eus à 2 mois, 4 mois et à 12 mois. Mais comme cette crise est survenue 24 heures après la vaccination, les statistiques ne l’imputent pas à ce rappel. C’est une coïncidence, disent les médecins et infirmières. À mon avis c’est n’importe quoi et j’appelle cela de la manipulation, du viol et de l’abus de pouvoir sur la santé d’autrui.

Comme nous sommes dans la période pascale et qu’il est question de la résurrection du Christ, le mot « résurrection » signifie « se réveiller ». Donc pour avoir une meilleure santé gardez-vous réveiller !

 

 

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.