Céréales Croyances Fruits Légumes Maladies Nutrition

Les fibres solubles et le cholestérol

Les fibres solubles éliminent le mauvais cholestérol. C’est un fait ! Par contre les compagnies alimentaires s’approprient cette information pour vanter leurs produits et faire accroire à Monsieur et Madame tout le monde que leur produit est excellent pour leur santé car il élimine le mauvais cholestérol et cela à cause du contenu en fibres solubles. Mais quand on analyse l’étiquette on en retrouve qu’un gramme. Ouais ! Quelle trouvaille fantastique pour la publicité d’un produit ! C’est comme le lait et sa grande teneur en calcium, sauf que le calcium du lait n’est pas très bien absorbé par l’organisme. Si vous mangez du persil ou de la salade, vous allez en absorber plus qu’un verre de lait. De plus  ces compagnies alimentaires nous donne l’impression d’avoir fait un bon choix santé pour nous et notre famille. J’appelle cela de la manipulation.

Saviez-vous que manger une pomme vous donne 2 grammes de fibres solubles et que vous en trouverez trois dans les brocolis et les carottes. De plus si vous mangez des légumineuses comme les haricots rouges vous en trouverez plus de 4 grammes. Pourquoi les organismes de Santé publique ne font pas de publicité  sur les fruits et les légumes pour contrer l’effet dévastateur du marketing des compagnies dont le seul objectif est de vendre et de faire de l’argent.

Les gouvernements font des lois pour interdire les produits naturels et rendre la vie de plus en plus difficile à ceux et celles qui exercent en médecines douces. Mais quand certains produits douteux arrivent sur le marché et qui plus est rend la population  malade, ils enlèvent carrément leur culotte. Généralement ces grandes compagnies alimentaires bénéficient de largesse de la part des gouvernements (subventions, électricité moins cher, baisse d’impôt, etc.)

Dites-moi donc, ceux qui prônent la bonne alimentation, qui donnent des soins sans intoxiquer leur patient, etc., ont-ils un salaire payer par l’état, ont-ils eu des subventions quelconques parce qu’ils ont créés une couple d’emplois ? En ce qui me concerne, je n’en ai jamais eu et je suis certaine que pour tous mes collègues c’est la même chose. Au contraire les corporations professionnelles crées par le gouvernement poursuivent ces marginaux qui travaillent en médecines douces.

Au moins ceux et celles qui lisez cette article, n’embarquez pas dans cet arnaque orchestré pour vous rendre malade. En achetant des aliments préparés, vous croyez sauver du temps, mais vous abrégez à la vitesse grand-V le temps qui vous reste d’être en bonne santé !

 

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.